Comment soulager les douleurs articulaires ?

Raideurs des jambes, gonflements du genou, craquements … autant de signes qui démontrent bien qu'arrivés à un certain âge, des problèmes au niveau des articulations surviennent petit à petit. Les personnes âgées souffrant fréquemment de ces maux risquent à la longue la perte de l'autonomie, voire des déformations à vie. Que ce soit des douleurs mécaniques, inflammatoires ou traumatiques, il est primordial de connaître les différents types de maux et les causes.


Les douleurs articulaires fréquentes chez les seniors


Avec presque 400 articulations, la mobilité et la souplesse du corps humain restent encore intactes jusqu'à un certain âge où le vieillissement commence remettre en cause ces fonctions. Les os des articulations sont protégés et aidés dans les mouvements par les cartilages. Ceux-ci constitués d'une fine couche de tissus lisses,fermes et élastiques, servent d'amortisseurs entre les os pour rendre les articulations souples.


Si dès le matin au réveil, vous êtes dans l'incapacité de bouger et de faire le moindre mouvement, c'est peut-être un début d'arthrose. Cette maladie souvent qualifiée de maladie du cartilage empêche les cellules de ce dernier de se régénérer correctement et les cartilages ne sont plus correctement lubrifiés et commencent progressivement à s'user, s'amincir et se craqueler. Ils deviennent rugueux et inégaux et leur détérioration nuit à l'articulation qui n'arrive plus à bouger.


Cette pathologie touche souvent les seniors âgés de plus de 70 ans. Les symptômes varient selon l'évolution de la pathologie chez la personne. Une brève raideur au niveau des genoux se fait ressentir, des difficultés motrices apparaissent, des poussées déclenchant le gonflement des articulations guettent votre quotidien. Cette maladie visant à empêcher le bon fonctionnement des cartilages des articulations peut évoluer jusqu'à causer la perte d'autonomie chez les sexagénaires.


La polyarthrite rhumatoïde est une autre forme de pathologie provoquant des douleurs articulaires au niveau des chevilles, des mains et des pieds. Elle peut aussi atteindre d'autres zones comme les genoux. Tout comme l'arthrose, vous vous réveillez avec une raideur de quelques minutes au niveau des articulations. Des douleurs au niveau du gros orteil peuvent être liées à une crise de goutte. Vous remarquerez alors que l'articulation vire au rouge violacé et présente un léger enflement.


La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune, c'est-à-dire que le système immunitaire de la personne est déréglé et agresse le corps de la personne touchée. En raison du poids du corps, les articulations les plus touchées par ces pathologies sont celles de jambes, plus particulièrement des genoux et des hanches.



Comment retarder l'apparition de ces pathologies et soulager les douleurs articulaires ?


il est vivement conseillé de surveiller à partir de la cinquantaine son alimentation. Pour commencer, limitez la consommation d'aliments riches en purine, dont le café, le chocolat, les produits animaux, notamment les charcuteries, les viandes, les fruits de mer, les légumes secs comme les lentilles, les pois cassés, le soja, etc. Préférez les légumes verts et les fruits frais aux légumes secs, privilégiez les repas ne contenant ni sucre blanc ni farine semi-complète, supprimez les huiles riches en oméga 6 et optez pour les huiles de colza, etc.


Quelques minutes d'activités physiques au quotidien limitent également la production de toxine dans les articulations, donc permettent d'éviter la dégradation des articulations et pour les personnes touchées de diminuer au fur et à mesure les douleurs. Vous pouvez même vous inscrire à des cours d'arts martiaux comme le tai-chi ou marcher quelques minutes au parc en compagnie de votre petit fils ou petite fille.


Arrivés à un certain âge, les efforts physiques comme soulever des charges ou porter des objets volumineux sont également à éviter pour limiter les déchirures des tendons et du cartilage voire les chutes plus fréquentes à ce stade de la vie.


Dans tous les cas, dès les premiers signes de douleurs articulaires, il est conseillé de consulter son médecin. Il existe en effet des traitements dits de fond qui réduisent les dégâts des articulations et ceux-ci sont d'autant plus efficaces qu'ils sont prescrits très tôt.


Pour soulager les douleurs, il est possible de recourir à des solutions naturelles. Souvent utilisées pour soulager des douleurs articulaires liées à l'arthrose, les cures thermales ont un effet bénéfique sur la mobilité et le bien-être des curistes. Les soins se traduisent par des bains chauds ou tièdes, des exercices en piscine, des applications de boue, etc.


D'autres soins spécifiques sous forme de séances de kinésithérapie dans l'eau sont également proposés. En trois semaines de cure, il est possible déjà constater une baisse de la douleur. Des solutions aromathérapeutiques sont également préconisées. Vous pouvez par exemple appliquer quelques gouttes d'huile essentielle de gaulthérie couchée au niveau de l'articulation. Parce que les douleurs articulaires s'accompagnent souvent d'une petite crampe, cette huile essentielle agit efficacement en massant la zone concernée.


Des remèdes à base de plantes médicinales sont également utilisés en cas de fortes douleurs articulaires. L'ortie est reconnue pour apaiser les douleurs articulaires grâce à ses propriétés anti-rhumatismale. Il était même conseillé de se rouler dans les buissons d'orties pour calmer les maux articulaires à l'époque de nos grand-mères. La camomille est une autre plante aux propriétés relaxantes. Pour traiter avec efficacité vos douleurs articulaires, il est recommandé d'appliquer une petite quantité d'huile essentielle de camomille sur la zone à traiter tout en massant légèrement.


Ainsi, elle réduit les gonflements et les douleurs. L'eucalyptus, les mûres ou encore l'ananas sont autant de plantes permettant de calmer vos maux et de retrouver un rythme de vie normale. Toutefois, Pour des remèdes de « grand-mère », pensez à appliquer de la glace sur la zone concernée durant quelques minutes. Ainsi, vous constaterez que la douleur est moins intense. La chaleur est aussi un autre moyen pour calmer les douleurs.


Comment s'y prendre ? À l'aide d'un coussin électrique, vous soulagerez vos maux dans les articulations. Posez-le pendant quelques minutes sur la zone touchée. Pour terminer, pensez à prendre du repos, à profiter d'un bon sommeil et à gérer au mieux vos stress et vos émotions pour prévenir les douleurs articulaires. En effet, un bon repos favorise un regain d'énergie et une élimination des toxines, facteur des douleurs articulaires.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Icone Facebook
  • Icone Instagram
  • Icone Youtube
  • Icone Pinterest

Le numéro 47 de Grands-Parents Magazine est arrivé !  À partir  de 1€ en dématérialisé !