Tout sur l'alimentation des chiens et des chats

Il est essentiel de nourrir correctement son animal, que ce soit le chien ou le chat. Un animal qui se nourrit plus que ses besoins deviendra obèse. En revanche, un animal qui ne mange pas en quantité suffisante peut souffrir de certaines carences alimentaires. Focus sur les habitudes alimentaires à adopter pour votre animal de compagnie.


Quelques conseils pour bien nourrir son chien


Trois critères de base interviennent dans la sélection de l’aliment idéal à donner à un chien. Il doit être adapté à sa race, à son âge, à son niveau d'activité physique, ainsi que sa taille. A cet effet, les besoins caloriques d’un chien effectuant une forte activité physique seront plus importants que ceux d’un chien sédentaire. Le régime alimentaire d’un chien dépend enfin des diverses périodes de sa vie. Par exemple, la nourriture donnée à un chiot en période de sevrage est différente de celle d’une femelle en gestation.


Concernant le type d’alimentation adaptée à votre chien, mieux vaut opter pour l’alimentation industrielle. Suivez minutieusement les recommandations indiquées sur l’emballage. La nourriture sèche, telle que les croquettes, est à privilégier, car elles sont moins grasses et plus digestes. Elles empêchent également le développement du tartre sur les dents du chien, car celui-ci effectue un grand effort de mastication.


Il est ainsi fortement conseillé de lui donner des croquettes de qualité prémium. Elles favorisent la croissance du chiot et garantissent une bonne forme physique et un excellent état de santé général à votre chien. Enfin, sachez que votre chien, contrairement à vous, ne sera pas contrarié de manger toujours la même chose.


Si vous avez envie de lui proposer des repas faits maison, mieux vaut demander conseil à votre vétérinaire, qui vous aiguillera sur la marche à suivre pour élaborer des repas bien équilibrés. Il est toutefois préférable de lui cuisiner un repas adapté à ses besoins plutôt que lui donner vos restes. Certains des aliments mangés par l’humain sont toxiques pour un animal. Les os, comme ceux du poulet, sont à éviter, car ils sont friables ou pointus. Ils peuvent engendrer de graves blessures au cours de l'ingestion par votre animal.


Le chocolat est également prohibé, car il renferme de la théobromine, une substance mal tolérée par les chiens. A dosage élevé, soit à 2 grammes, il peut devenir mortel, en particulier pour les chiots. En revanche, d'autres os ne présentent aucun danger, comme les os à moelle.


Par ailleurs, concernant l’abreuvement de votre chien, sa gamelle d’eau doit être toujours remplie, l'eau renouvelée et fraîche. Elle doit également être en quantité suffisante et laissée à sa portée. Il est à noter qu’un accroissement de la consommation d'eau est constaté durant la saison chaude, en sachant que sa consommation moyenne est évaluée à 60 ml/kg de poids corporel au quotidien. Le chiot et la chienne allaitante ou en période de travail ont également besoin de boire plus que d'habitude.



Conseils pratiques sur le régime alimentaire des chats domestiques


Les chats domestiques ont certaines habitudes alimentaires. Bien nourrir son chat garantit son état de santé et peut avoir un impact considérable sur son comportement. Il préfère ainsi grappiller quelques croquettes au cours de la journée plutôt que deux ou trois repas quotidiens. Il est ainsi recommandé de laisser de manière constante une gamelle de nourriture à sa disposition.


Les chats sont par ailleurs dotés de 473 bulbes gustatifs et distinguent au total 4 saveurs différentes, dont l’amer, le doux, l'acide et le salé. Ils ne reconnaissent pas la saveur sucrée, pouvant même la refuser. Les félins sont également exigeants en matière de nourriture. Ils préfèrent qu’elle soit à bonne température, soit 38°C, représentant la température corporelle de leurs proies.


Ajustez la quantité de nourriture selon le poids de l’animal. Pour chaque kilo de poids corporel, il doit avaler entre 40 et 50 grammes de ration. L’idéal serait de préparer son repas à la maison, en lui donnant 50 % de viande animale faiblement bouillie, 20 % de céréales extrêmement cuites et 20 % de légumes verts bien cuits. Le reste se composera de compléments de vitamines et d’huile.


La majorité des chats régularisent en fonction de leurs propres besoins la quantité de nourriture qu'ils ont besoin d’ingérer. Mieux vaut proposer à votre chat un aliment moins calorique, allégé et riche en fibres. Le félin mangera des quantités plus importantes et sera facilement rassasié, sans grossir pour autant. Quant au lieu du repas, il doit être calme et propre.


Renouvelez également au quotidien l'aliment de votre chat. Il peut refuser de s’alimenter dans le cas où ses croquettes sont mouillées. De plus, les chats préfèrent les pâtées et les boîtes servies à température ambiante ou tiède. Évitez de leur servir un aliment sortant du réfrigérateur.


Les restes de tables sont aussi à éviter. En effet, cela risque d'occasionner un déséquilibre du régime alimentaire, tout en favorisant l’obésité de votre chat. Cela ne fera que l'inciter à réclamer un peu plus de nourriture, et cela de manière permanente. Par conséquent, il n’aura plus envie de manger son repas quotidien.


Concernant l’eau, le chat n’a pas besoin d’en boire. Optez plutôt pour une alimentation prévoyant un repas humide au minimum par jour, comme les soupes cuisinées avec du bouillon de viande.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Icone Facebook
  • Icone Instagram
  • Icone Youtube
  • Icone Pinterest

Le numéro 47 de Grands-Parents Magazine est arrivé !  À partir  de 1€ en dématérialisé !