top of page

Spécial soin des cheveux après 50 ans

Comment garder sa belle chevelure soyeuse passée la cinquantaine ? C’est le casse-tête auquel bon nombre de seniors doivent faire face. Les problématiques peuvent entre autres être liées à la chute des cheveux, à l’apparition de cheveux blancs ainsi qu’à des mèches plus fines qui se fragilisent. Il est donc important d’accommoder les soins consacrés à sa chevelure, à son type de cheveux et à son âge.


Les soins pour lutter contre la perte de cheveux

Les besoins des cheveux à 50 ans et plus ne sont plus les mêmes qu’à 30 ans. La préoccupation majeure chez les quinquagénaires est la chute des cheveux qui s’accélère. La gent masculine est particulièrement touchée par la chute de cheveux plus rapide à partir de 50 ans même si certaines femmes peuvent être concernées. L’utilisation de soins qui régénèrent et raffermissent le cuir chevelu avant un shampoing pour stimuler la repousse est l’une des solutions apportées à ce mal appelé alopécie. Une alopécie est considérée comme normale lorsque le sujet perd jusqu’à 100 cheveux par jour. Au-delà, il est recommandé de recourir à des shampoings antichute efficaces et qui tonifient également la fibre capillaire.

Aucun traitement miraculeux n’existe pour stopper la chute de cheveux. Les shampoings et lotions d’origine chimique modifient en profondeur le cheveu, mais n’empêchent pas sa chute. Le Finastéride et le Minoxidil ont chacun à leur manière fait preuve d’efficacité avec cependant des réserves. Le Minoxedil ralentit la chute dans 70 % des cas sans stimuler la repousse contrairement au Finastéride. Avant de se couper les cheveux radicalement, les quinquagénaires pourraient compter très prochainement sur la recherche. L’association des deux molécules dont les effets sont complémentaires fait l’objet d’études aux résultats probants des deux côtés de l’Atlantique.

Aujourd’hui, la meilleure solution est de fortifier le cheveu de l’intérieur. Des compléments nutritionnels à base d’acides aminés soufrés comme la cystéine, la lobamine et la cystine boostent le cuir chevelu. Il en est de même pour des traitements qui contiennent les vitamines B5, B6 et H ainsi que la gélatine végétale qui solidifie les mèches. L’abondance des lotions et shampoings antichute ne garantit pas la repousse ni l'arrêt de la chute des cheveux selon de nombreux spécialistes. Ils améliorent juste néanmoins la santé du cuir chevelu, ce qui est également très important.


Comment prendre soin de ses cheveux fragilisés ?

À l’instar de la peau, des signes de vieillesse apparaissent aussi sur la chevelure à partir de 50 ans. Après la ménopause, les mèches se fragilisent, deviennent ternes et fines, car les cellules capillaires commencent à fonctionner au ralenti. Les cheveux deviennent secs et sont plus difficiles à coiffer. À chacun d’y remédier en leur procurant les soins idoines. Les seniors ont à leur disposition des produits spécifiques pour subvenir aux exigences de leurs cheveux comme des masques capillaires hydratants et fortifiants. Le masque est choisi en tenant compte de la longueur et de la nature des cheveux. Il s’applique mèche après mèche. Le shampoing s’applique sur le cuir chevelu de préférence, et non sur les longueurs. Un produit traitant assainissant est par exemple choisi dans le cas d’un cuir chevelu gras. Un rinçage abondant à l’eau claire est recommandé après le temps de pause des produits jusqu’à avoir une sensation de crissement sous les doigts.


Prenez soin de votre cuir chevelu

La teneur en sébum du cuir chevelu diminue avec le temps. Une chevelure grasse devient encore plus grasse, tout comme des cheveux épais et secs qui risquent encore plus de s’assécher. La beauté des cheveux est tributaire de la façon dont le cuir chevelu est traité et choyé. Le bulbe du cheveu est comparable à une plante. Sa racine est vitale. En cas de mauvaise irrigation, les cheveux s’affinent et fabriquent des pellicules. Il est toutefois important d’éviter les lavages trop fréquents et de s’en tenir à deux à trois lavages par semaine. Il faut éviter la stimulation de la glande sébacée qui va provoquer un excès de sébum et étouffer le bulbe capillaire et perturber la repousse des cheveux. Les coiffeurs conseillent à ceux et celles qui souhaitent garder une chevelure de rêve passée la cinquantaine d’adopter un rinçage minutieux d’une durée plus longue que le lavage. Un produit à l’extrait d’hamamélis et à l’allantoïne apaise le cuir chevelu irritable. Pour régénérer des cheveux dévitalisés, une stimulation avec un shampoing revitalisant à base de miel d’acacia ou de gingembre est de bon conseil.


Anticiper le vieillissement capillaire

Des soins avec des actifs antioxydants, des actifs qui repoussent l’affaiblissement des cellules capillaires et qui favorisent la microcirculation sanguine sont vivement recommandés. Des formules à base de puissants antioxydants comme le Ginseng et le Prodizia favorisent la croissance du cheveu. Ils encouragent la production de mélatonine qui retarde le vieillissement de la chevelure. On échange son shampoing traditionnel contre un produit redensifiant et riche en vitamines B6, B8, A, en cuivre ainsi qu’en sélénium pour stimuler la microcirculation. Pour une bonne protection des cheveux, il convient de les préserver des rayons UV. Une bonne alimentation riche en vitamines A, E et B ainsi qu’en acides aminés et en oligoéléments stimule la pousse des cheveux.



Comentários


Posts à l'affiche