top of page

Spécial perte auditive et lien social

La capacité à entendre diminue avec l’âge. Chez de nombreux seniors, ce problème est handicapant, dans la vie de tous les jours et en particulier dans la relation avec leur entourage. Que la perte auditive soit légère ou sévère, une prise en charge est nécessaire pour garder une bonne qualité de vie et pour lutter contre l’isolement social.


L'impact de la perte auditive sur la vie sociale des seniors

Les personnes malentendantes ont souvent du mal à comprendre et à suivre les conversations, ce qui peut générer des frustrations et des malaises en société. Elles peuvent aussi avoir peur des moqueries et ressentir de la honte, ce qui les pousse à éviter les interactions avec leur entourage. Les personnes sujettes à la perte auditive peuvent être mises à l'écart et finir par s’éloigner de toute forme de vie sociale. Cette isolation peut avoir des répercussions sur la confiance en soi, voire provoquer une dépression. Au-delà des conséquences sociales, la perte partielle ou totale de l'audition peut avoir des répercussions sur la santé. Elle engendre notamment de la fatigue, du stress, de l'hypertension et des maux de tête. Les personnes malentendantes sont également sujettes aux acouphènes, à la perte d'équilibre, à des difficultés de concentration, à des troubles de mémoire et de l'attention.


Les causes de la perte auditive

La perte auditive, ou surdité, se traduit par une diminution de la capacité à percevoir les sons. Dans certains cas, elle peut apparaître de manière soudaine, ou s'installer progressivement. Plusieurs facteurs peuvent intervenir dans la perte de l'audition, dont le vieillissement. En effet, le système auditif se détériore avec l'âge, ce qui favorise l'apparition de problèmes à entendre tous les sons. Ce phénomène appelé « presbyacousie » se caractérise par une perte progressive des cellules ciliées de l'oreille interne, ce qui affecte la capacité à entendre les sons de haute fréquence. La presbyacousie touche généralement les personnes de plus de 50 ans et entraîne des difficultés de compréhension de la parole.

Certains facteurs comme l'accumulation de cérumen peuvent également augmenter le risque de surdité. L’exposition à un puissant bruit compte aussi parmi les principales causes des troubles auditifs. Un traumatisme aigu peut survenir en cas de sollicitation extrême, mais de courte durée des cellules ciliées. La perte auditive peut aussi se faire graduellement suite à une exposition aux bruits répétés. Dans certains cas, des sifflements, des bourdonnements et une hypersensibilité aux sons peuvent accompagner le traumatisme acoustique.

Une consommation excessive de tabac et d'alcool peut aggraver les risques de troubles auditifs. Les médicaments dits ototoxiques sont également responsables de l'apparition de lésions de l'oreille interne. Certaines affections virales et bactériennes comme la rougeole, la méningite et la scarlatine peuvent aussi altérer les nerfs de l'oreille et provoquer une perte auditive.


Le diagnostic de la perte auditive

Pour permettre une prise en charge rapide, il est important d'identifier les signes avant-coureurs d'une perte auditive. Certains comportements, comme le fait de tourner la tête pour écouter de la bonne oreille, peuvent alerter sur des troubles de l'audition. Vous pouvez également éprouver un malaise dans un milieu trop bruyant, ou encore faire répéter ses paroles à l’interlocuteur. Les difficultés à percevoir les voix faibles et à suivre une conversation sont aussi des symptômes courants. Certains troubles neurologiques comme les vertiges, la perte d'équilibre, une difficulté à mastiquer, ou encore le visage engourdi peuvent aussi annoncer une perte auditive. Dans tous les cas, il convient de consulter rapidement un médecin ORL en cas de problème d'audition. Ce professionnel procédera à un audiogramme afin de déterminer précisément le degré de votre perte auditive, de 20 à 40 décibels pour une surdité légère et plus de 90 décibels s'il s'agit d'une surdité profonde. Les résultats de cet examen permettront au médecin de définir le traitement adapté.


Les solutions pour traiter la perte auditive

Pour faire face à la perte de l'audition, les aides auditives sont une solution. Les appareils sont spécifiquement conçus pour améliorer la qualité d’écoute des personnes malentendantes. Les modèles de prothèses varient selon la forme et la gravité de la perte d'audition et le mode de vie du patient. Les contours d'oreilles classiques conviennent à toutes les personnes malentendantes, même les patients ayant une perte auditive sévère à profonde. C'est un appareil résistant qui se place facilement derrière l'oreille.

Pour corriger les pertes auditives légères à sévères, il est aussi possible d’opter pour un appareil auditif micro-contour d'oreilles. Ce modèle comprend un écouteur placé dans le conduit auditif. Il offre ainsi plus de discrétion par rapport à un appareil auditif classique. Les appareils auditifs intra-auriculaires sont notamment recommandés en cas de perte auditive légère à moyenne. Compacts et discrets, ils se placent directement dans le conduit de l'oreille pour une invisibilité quasi totale. Dans certains cas, une intervention chirurgicale, dont la mise en place d'un implant cochléaire est nécessaire pour corriger les problèmes d'audition graves et pour améliorer la perception des sons.



Comments


Posts à l'affiche