top of page

Perte d'autonomie : les bienfaits d'un chien guide d'aveugle

Plus de 200 chiens guides d’aveugles par an sont remis gratuitement aux personnes en déficience visuelle en France. Les demandes sont à adresser à une école membre du réseau de la Fédération française des associations de chiens guides d’aveugles ou FFAC la plus proche. Depuis 1952, plusieurs milliers d’équipes ont été ainsi formées et les éducateurs sont diplômés pour éduquer ces compagnons très fidèles. Les chiens sont sélectionnés pour leur intelligence, leur obéissance et leur capacité à assister une personne en perte d’autonomie à cause d’un problème de vue.


Qu’apprend un chien guide d’aveugle ?

La formation des chiens guides d'aveugles ou chiens d’assistance est un processus intensif, dont les organisations professionnelles spécialisées sont les seules habilitées à le mettre en place. Le chien doit répondre à au moins 50 ordres et posséder des compétences spécifiques pour aider son maître dans ses déplacements et à accomplir ses tâches quotidiennes, en toute sécurité.

Un chien guide d’aveugle est formé pour obéir à des ordres de base comme « assis », « couché », « reste », « viens » et « au pied ». Ces ordres de base sont essentiels pour assurer qu’il reste sous le contrôle de son maître dans toutes les situations. Il est aussi formé pour permettre à une personne en perte d’autonomie de naviguer dans son environnement en évitant les obstacles comme les véhicules, les trottoirs et les escaliers et en repérant les passages pour piétons.

Un chien guide d’aveugle sait s'arrêter devant un obstacle, il identifie et contourne les dangers potentiels et reconnaît les signaux de sécurité comme les feux de circulation. Il apprend à s'orienter en mémorisant les intersections, les arrêts de bus, les entrées et sorties des bâtiments et les points de repère sonores comme pour l’ascenseur. Il peut aussi être formé pour les transports en commun, pour monter et descendre d'un bus, d'un métro ou d'un train en toute sécurité, et pour trouver les quais ou les arrêts appropriés.


Chien guide d’aveugle : une présence réconfortante

Il est formé pour être sociable et interagir de manière appropriée avec les humains et les autres animaux. Il apprend à rester calme et concentré, et ce, même dans des environnements animés, sans être distraits. En plus de ses compétences à circuler, le chien guide est également formé pour offrir un soutien émotionnel à son maître rien que par sa présence.


Le chien guide d’aveugle pour qui ?

La compagnie d’un chien guide d’aveugle n’est pas uniquement réservée aux personnes en situation de cécité complète. Il peut devenir les yeux de son maître confronté à une perte progressive de la vision périphérique par exemple, à cause notamment d’une rétinite pigmentaire. Cette maladie génétique grave complique beaucoup les déplacements, à cause d’une dégénérescence des cellules de la rétine qui évolue rapidement vers la perte complète de la vue. Les personnes victimes d’une malvoyance profonde peuvent également accéder à l’assistance d’un chien guide d’aveugle.


Comment demander l’assistance d’un chien guide d’aveugle ?

Quelques étapes sont nécessaires pour obtenir la compagnie d’un chien d’assistance. La prise de contact peut se faire par téléphone ou par courrier électronique à destination de l’école ou de l’association choisie. Les sites internet disposent par ailleurs d’un formulaire de contact à remplir en quelques clics afin d’être contacté par un conseiller.

Selon le process mis en place, la première rencontre peut avoir lieu au domicile du demandeur ou dans les locaux du centre d’éducation des chiens. Le degré d’autonomie de la personne est évalué avec son environnement de vie.

Après la constitution du dossier de demande d’accompagnement, des entrevues sont planifiées avec les équipes éducatrices qui doivent pouvoir déterminer la motivation de la personne malvoyante ou aveugle à avoir un chien guide à ses côtés. Les équipes se concertent ensuite pour donner une réponse. Selon les résultats de l’évaluation, la demande peut être acceptée ou ajournée, si le demandeur a besoin d’être réorienté vers d’autres services spécifiques.


Chien guide d’aveugle : la formation

La formation de base commence pour un chiot d’environ 8 semaines. Il est placé dans une famille d'accueil chargée de sa socialisation précoce et de son entraînement initial sur la propreté, les bonnes manières et les ordres de base. À partir de 14 mois, le chien est placé dans un programme de formation spécialisé pour chiens guides. Les modules d’apprentissage dépendent de l’école ou de l’association, mais ils incluent généralement une formation concernant les ordres avancés, la marche en laisse, la navigation dans les espaces publics et la reconnaissance des dangers. À l’issue de cette spécialisation, le chien est jumelé avec un instructeur pour commencer une formation en binôme. À partir de 2 ans, les chiens qui ont validé leur formation peuvent être confiés à des personnes aveugles ou malvoyantes. La formation continue est un aspect important de la vie d'un chien guide. Au fil du temps, il est régulièrement accueilli dans son école pour être suivi par un éducateur référent. Il doit maintenir ses compétences et rester en bonne santé physique et mentale.


Comentários


Posts à l'affiche