top of page

Les conseils pour réussir la rentrée de vos petits-enfants


L'été touche bientôt à sa fin et il est presque temps de reprendre le chemin de l'école. La reprise peut être assez mal vécue. Les tout-petits qui font leur première rentrée aussi peuvent être réticents à ce changement. Pour soutenir vos petits-enfants durant cette période, suivez ces quelques conseils.



Les petites attentions, c'est toujours encourageant


Vos petits-enfants peuvent appréhender la reprise des cours. Pour leur donner un peu de courage, faites-leur savoir que vous pensez à eux et que vous les soutenez dans ce moment qui peut être difficile. Si vous pouvez faire une visite éclair avant qu'ils partent à l'école ou mieux encore les y accompagner, avec l'accord des parents, c'est bien. Si vous habitez loin, vous pouvez passer un coup de téléphone le jour même ou la veille. Les plus traditionnels leur feront éventuellement parvenir une carte postale ou une lettre, qu'ils pourront garder comme souvenir. Pour les plus grands qui possèdent leur propre téléphone portable, un message peut très bien faire l'affaire.


Partagez vos expériences


Qu'ils rentrent en maternelle ou en sixième, vos petits-enfants seront friands des anecdotes concernant vos vécus à l'école, mais aussi de leurs parents. C'est un bon moyen de renforcer les liens. Racontez-leur aussi ce qui vous a plu : la récréation pour pouvoir vous amuser avec vos camarades, la matière ou le professeur que vous avez le plus apprécié, l'heure des histoires, bref toutes les choses que vous pensiez lui donner envie d'aller en classe. Mieux encore, pensez à leur montrer quelques photos de vous en tenue d'écolier.


Évoquez éventuellement les contraintes de l'école


Même si l'école présente de bons côtés, il faut aussi lui faire prendre conscience de quelques contraintes comme de faire des activités qui ne lui plaisent pas forcément. Il peut aussi être judicieux d'anticiper certaines situations que vous pouvez juger difficiles pour lui comme de devoir attendre son tour pour parler ou l'heure de la sieste généralement imposée en début d'après-midi en petite section. Pour les enfants qui ont pris l'habitude de gambader à travers la maison ou de regarder la télévision à ce moment de la journée, il n'est pas toujours évident de devoir se conformer à ce nouveau programme.


Dédramatisez !


Si la rentrée peut être éprouvante pour les petits, elle peut aussi être source de stress pour les parents et grands-parents. Cette situation est déjà difficile pour eux, alors n'en rajoutez surtout pas. Évitez de les inquiéter davantage en leur faisant part de vos angoisses. Vous craignez qu'ils restent dans son coin toute la journée, que la maîtresse ou le maître soit terrible, etc. Gardez vos inquiétudes pour vous. Vos peurs risquent d'exacerber leur appréhension. Au contraire, rassurez-les. Vous pouvez les inviter à vous raconter cette première journée, les retrouvailles avec leurs camarades, etc. Un coup de téléphone en fin de journée pour prendre de ses nouvelles est une excellente idée dans ce cas.


Boostez leur confiance en eux


La reprise de l'école peut être intimidante. Pour les encourager, les plus petits surtout, valorisez leur statut de « grand ». L'école, c'est pour les grands. C'est l'occasion de se faire de nouveaux amis, mais aussi d'apprendre de nouvelles choses qui leur permettront de réaliser leur rêve de devenir astronaute, médecin, etc. Pour ceux qui rechignent vraiment à aller à l'école et qui peuvent éprouver une pointe de jalousie envers sa/son jeune sœur/frère qui reste à la maison, pourquoi ne pas insister sur le fait que la maison, c'est pour les bébés, mais les grands comme lui ont le privilège d'aller à l'école et de découvrir de nouveaux jeux, etc.


Inculquez-leur les bonnes valeurs


Les moments que vous passez avec vos petits-enfants sont l'occasion de leur apprendre différentes notions qui leur seront indispensables à l'école, mais également en société, comme la générosité ou la solidarité. Les grands discours ne sont pas forcément efficaces avec les plus petits. Ils apprennent plus par les actes. Vous pouvez par exemple les inciter à partager leur goûter avec un copain durant les balades au parc ou de réaliser un dessin pour leurs parents. Apprenez-leur aussi à réagir convenablement face à certaines situations déplaisantes. S'ils font l'objet de moqueries, faites-leur part d'un moyen de défense comme de partir et de retrouver des amis plus sympathiques. Dans tous les cas, vous devez leur faire comprendre qu'ils peuvent se confier à vous et à leurs parents en toute circonstance.


De petites histoires, pourquoi pas ?


Pour les petits qui font leurs premiers pas à la maternelle, il faut s'y prendre bien à l'avance et en douceur. À partir de 3 ans, proposez-leur la lecture de quelques ouvrages illustrés pour les familiariser avec le milieu scolaire. Il y en a de toutes sortes. Vous pouvez les laisser choisir le livre que vous pourrez lire et feuilleter ensemble avant de le coucher par exemple. Le cas échéant, optez pour un livre avec de belles illustrations. Veillez cependant à ce que l'ouvrage soit adapté à leur âge et qu’ils puissent comprendre l'histoire.


Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Icone Facebook
  • Icone Instagram
  • Icone Youtube
  • Icone Pinterest