L’œnologie ? Un art de vivre à déguster...

Boire un verre de vin, c’est plutôt facile. En apprécier les nuances et subtilités demande en revanche une certaine éducation et expérience. Initiation.


Un moment de joie partagé en famille, le souvenir enivrant d’une soirée romantique avec votre tendre moitié ou la simplicité d’une bonne piquette entre amis : le vin inspire en chacun de nous des histoires plus mémorables les unes que les autres. Les initiés ne s’y trompent d’ailleurs pas et se plaisent à revenir sur leur première rencontre avec la noblesse de ce nectar.


« J’ai toujours apprécié boire un bon verre de vin au moment des repas mais sans jamais me poser de questions sur ce que j’avais réellement en bouche, nous raconte Jacques, amateur lyonnais de grands crus. Jusqu’au jour où mon épouse m’a offert une dégustation de vin dans un vignoble de renommée. J’ai découvert depuis un univers fascinant, riche et délicat. Je suis aujourd’hui un vrai passionné ».


Qu’il soit blanc, rouge ou rosé, le vin est un art qui se découvre chacun de nos sens en éveil. Apprendre déguster un vin, c’est aller à la rencontre de grands moments d’émotion...


Aiguiser vos papilles


Pour appréhender et comprendre le vin, plusieurs solutions existent. Dans un premier temps, procurez-vous des ouvrages spécialisés, comme ceux de Pierre Casamayor, ancien directeur du centre d’œnologie de Toulouse, qui deviendront, à l’aide d’explications précises et imagées, de parfaits alliés introductifs à cette découverte subtile. Sur internet, vous pourrez également trouver au gré de vos recherches de nombreux portails consacrés à cette discipline, vidéos, tutoriels et fiches techniques à l’appui. Mais bien plus que théorique, le vin est une affaire de pratique, et ici l'évidence s’impose : la dégustation.


Si vous souhaitez apprécier ce fameux nectar dans une ambiance propice à la détente et au plaisir, guidés par des sommeliers d’exception, rien ne vaut une dégustation accompagnée d’un repas gastronomique. Pour faire votre choix, fiez-vous aux témoignages de vos proches, aux critiques culinaires ou bien dirigez-vous sur une plateforme de réservation comme exclusive-restaurants.com, qui vous permettra de vous orienter en fonction de votre lieu de résidence et de l’ambiance recherchée.


Vous aimez les grands rassemblements conviviaux où découvrir une riche variété de saveurs sans

frontières ? Des salons dédiées s’invitent dans vos régions et vous invitent à explorer différents crus et spécialités culinaires. On pense alors au Salon des Vins de France d’Aix en Provence, au salon Gourmets et Vins à Paris, Les Vins du Terroir à Lyon ou encore le salon Vinidôme à Clermont-Ferrand. Avec des exposants par centaines venus du monde entier, les salons sont un voyage d’exception pour vos sens.


Pour aller plus loin et vous offrir un réel moment de dégustation en compagnie de professionnels de la vigne, organisez-vous une séance d’initiation chez les producteurs eux-mêmes, qui sauront, le temps d’un discours et de mises en bouche, vous transmettre leurs savoir-faire et passion. Enfin, selon votre emploi du temps et possibilités, jouez les élèves studieux dans l’un des nombreux cours d’œnologie, proposés dans votre ville par des organismes spécialisés, comme terroirexperience.com par exemple. Peu importe la structure que vous choisirez, vous succomberez sans aucun doute aux charmes émouvants de la vigne...



Qu’est-ce qu’une dégustation ?


Dégustez un vin ne doit pas être un concours d’identification réservé aux professionnels avertis mais bien un pur moment de plaisir. Si les connaissances que vous acquerrez vous permettront certainement de briller lors de vos réunions entre amis, il ne s’agit en aucun cas d’une course à la science infuse. Concentration, patience et ouverture d’esprit seront donc les maîtres mots de votre séance d’initiation. Peu importe la typologie du vin que vous choisirez d’observer, quelques gestes simples sont à adopter pour que le moment soit inoubliable.


Dans un premier temps, couvez-le du regard. Appréciez de sa robe et apprenez que la brillance d’un blanc révèle sa vivacité, tandis que les nuances de couleurs d’un rouge témoigne de son âge, entre le jeune et fougueux rubis et le rouge marron vieilli. Vos mirettes sont en émoi, laissez alors papillonner votre odorat.


Approchez délicatement le verre de votre nez , sans l’agiter, et laissez-vous séduire par les délicieux effluves de ce riche nectar. Ici, votre instinct décryptera de lui-même des associations d’idées et senteurs qu’il connaît déjà. Quelques notre florales et fruitées, peut-être épicées voire animales : tentez au mieux de ne pas intellectualiser l’instant et de vous laisser bercer par vos émotions.


Renouvelez l’expérience une demi-heure après, le contact de l’air ayant certainement altéré ces premiers parfums. Vous passerez alors, non sans impatience, à la dégustation a proprement parler de ce vin. Vos papilles percevront des tonalités sucrées, acides, salées ou encore amères. On vous apprendra à ce moment-là à exprimer votre ressenti, à déchiffrer le langage de votre palais.


Vous définirez ainsi l’attaque du vin en bouche (votre première impression), son équilibre gustatif, son évolution en cours de la dégustation et sa longueur, soit l’arôme qu’il laisse en bouche une fois le verre posé. S’ensuivra certainement un moment de silence où votre esprit et vos sens délivreront un message de plénitude et de satisfaction, de privilege et d’exultation.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Icone Facebook
  • Icone Instagram
  • Icone Youtube
  • Icone Pinterest

Le numéro 47 de Grands-Parents Magazine est arrivé !  À partir  de 1€ en dématérialisé !