Le cancer du sein

Le cancer du sein est le cancer féminin qui touche une femme sur 8. Dans les trois quart des cas, ce cancer se développe chez la gent féminine ayant dépassé l'âge de 50 ans. Actuellement, des statiques ont aussi démontré que le cancer du sein peut aussi atteindre les jeunes femmes de moins de 50 ans. Pour traiter au mieux le cancer, il est important de connaître les facteurs déclencheurs de la maladie et les traitements à suivre.


Facteurs et symptômes


L'origine du cancer du sein est encore inconnue. Toutefois, certains facteurs de risque tels que le surpoids ou le tabagisme sont à prendre en compte. Certains cas, comme une première grossesse tardive après 35 ans ou l'absence de grossesse, représentent des facteurs de risque pouvant amener au développement de cancer du sein.


L'apparition des premières règles dès l'âge de 12 ans et la ménopause tardive peuvent également en favoriser l'apparition . La consommation régulière d'alcool, l'obésité, l'absence d'activité physique régulière sont autant de facteurs à ne pas négliger.


Pour savoir si vous courez un risque, découvrez les symptômes de cancer du sein à détecter le plus tôt possible. Vous pourrez constater la présence d'une boule dans votre sein. Il s'agit d'une tumeur. D'autres signes tels que des ganglions durs, dits ganglions axillaires apparaissent au niveau de l'aisselle. Vous remarquerez également que la taille ou la forme de votre sein, ainsi que son aspect cutané ( peau dure, épaisse …) changent.


Vous pourrez par ailleurs, ressentir une douleur au niveau du sein, un écoulement du mamelon sans recours à la compression. Dans le cas d'un diagnostic de cancer tardif, certains signes tels que la perte d'appétit, les maux de tête, les nausées, la perte de poids, etc. , apparaissent. Il s'agit ici de la propagation de la masse cancéreuse dans d'autres parties du corps.


Dans le cas où vos antécédents familiaux montrent que certaines personnes ont été touchées par le cancer du sein, vous serez placé sous une surveillance par IRM. Vous serez diagnostiqué précocement suite à la constatation de la tumeur. Pour traiter efficacement le cancer du sein, le recours à une mammographie, une chimiothérapie, une hormonothérapie, etc. est une solution optionnelle.



Précautions et traitements


Pour augmenter les chances de dépistage précoce du cancer du sein, vous pouvez par exemple procéder vous-même à l'autopalpation. Ce dépistage manuel concerne toutes les femmes âgées de 20 ans, incluant les femmes enceintes et allaitantes ou celles qui utilisent des prothèses mammaires. Les femmes dont les proches ou les ascendants ont été atteints de cancer du sein sont également concernées.


Outre la consultation régulière chez le médecin, l'autopalpation vous aide à déceler vous-même une anomalie. L'idéal est d'effectuer l'auto-examen ou l'autopalpation en dehors de toute stimulation hormonale.


Avant de passer à cette autopalpation, il est important de noter que le cancer se manifeste extérieurement dans le quart supérieur du sein et inférieurement sous le mamelon. Pour que l'auto-examen se déroule au mieux, suivez ces quelques gestes et appliquez-les seule ou en présence de vos copines pour voir ensemble le résultat :

  • Placez-vous devant le miroir et mettez-vous debout.

  • Levez votre bras du côté du sein à examiner et commencez à palper délicatement votre sein avec l'autre main. Il s'agit ici de déceler une anomalie que ce soit un écoulement du mamelon, une boule, etc.

  • Poursuivez l'autopalpation debout, puis posez vos doigts à plat.

  • Palpez votre sein dans le sens des aiguilles d'une montre, passez ensuite au mamelon puis à l'aisselle.


Si vous constatez une anomalie, signalez-le à votre médecin sans pour autant vous affoler.


Pour traiter le cancer, certaines femmes recourent à la chimiothérapie. Toutefois, ce traitement entraîne la sécheresse buccale. Pour y remédier, sachez qu'il existe des produits spécialement adaptés dans ce cas. Il s'agit du dentifrice doux de la marque Ozalys. Il apporte une touche de fraîcheur tout en nettoyant en douceur vos gencives. L'utilisation d'un spray brumisateur permet d'humidifier votre bouche.


L'utilisation des glaçons ou la consommation de sorbets parfumés aux fruits non acides peuvent également vaincre la sécheresse de la bouche. Le froid agit en tant qu'anti-inflammatoire et apaisant pour soulager au mieux les petits désagréments causés par la mucite. D'autres produits comme la crème déodorante de la marque Ozalys éliminent et neutralisent les mauvaises odeurs tout en vous apportant du confort tout au long de la journée.


Elle hydrate et apaise vos peaux sensibles. Ce produit s'applique essentiellement au niveau de vos aisselles. Il existe également des thérapies destinées à vous redonner confiance en vous et à réduire le stress suite à la chimiothérapie. Il s'agit entre autres de la méditation, de l'hypnose, de la réflexologie, de l'ostéopathie et des massages.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Icone Facebook
  • Icone Instagram
  • Icone Youtube
  • Icone Pinterest

Le numéro 46 de Grands-Parents Magazine est arrivé !  À partir  de 1€ en dématérialisé !