Fêtes de fin d'année : comment faire un don ?

Qui dit fêtes de fin d'année, dit généralement retrouvailles en famille, festin et moment idéal pour renforcer les liens intergénérationnels. Mais pas que! Ces fêtes sont également des occasions pour accomplir un acte de solidarité comme faire un don ou donner simplement de sa personne pour aider les autres. Comment faire un don et que faire pour faire preuve de solidarité pendant les fêtes ?


Les différents moyens de faire un don


En France, les derniers mois de l’année sont une période phare en terme d’engagement citoyen. D'après le baromètre de France Générosités, ce sont en effet près de 43 % des dons annuels qui sont faits durant le dernier trimestre de l'année, dont la moitié en décembre.


En fonction des aspirations propres à chaque donateur, ce don peut prendre la forme d'argent, être donné en espèces, en chèques ou en virement, ou sous forme de biens matériels. Il peut dans ce cas s'agir de matériels scolaires, de vêtements, de médicaments ou de denrées alimentaires non périssables entre autres.


Mais quels moyens sont mis à la disposition des donateurs pour les aider dans leur élan de générosité ? Lorsqu'il s'agit d'un don d'argent, plusieurs moyens s'offrent aux donateurs. Le plus fréquemment utilisé reste l'envoi d'un chèque, adressé à une association.


Il suffit de se rendre sur le site internet de l'organisme et de les informer de l'intention avant de procéder à l'envoi. S'il s'agit d'une donation mensuelle, il est également possible de procéder à un prélèvement automatique. Aujourd'hui, les dons peuvent également être envoyés par SMS.


La promulgation à l’automne 2016 de la loi pour une République numérique a en effet permis de généraliser la collecte de dons par SMS, et ce, depuis décembre dernier. Objectif ? Sensibiliser davantage une cible de donateurs plus jeunes et toucher d'autres nouveaux donateurs grâce à la facilité du geste.


Par ailleurs, le coût d'envoi du fameux SMS de donation est soit gratuit, soit, inclus directement dans le forfait SMS. Le montant par organisme est limité à 20 € mensuels. La totalité du don ne doit pas dépasser un montant de 300 euros mensuel.


Depuis le 25 septembre dernier, le réseau social Facebook a mis en place un nouvel outil destiné à permettre aux associations de récolter des dons via la plate-forme. En France, elles sont pour l'instant, quatre associations seulement à disposer de cet outil, proposé sous la forme de bouton « faire un don » dans leurs pages Facebook.


Enfin, faire un don en léguant une partie ou la totalité de son patrimoine à une association est également possible. Ledit patrimoine peut être constitué de véhicules par exemple, des œuvres d'art ou des biens immobiliers.


Aujourd'hui, de nombreux donateurs choisissent également de désigner une ou plusieurs associations comme bénéficiaires, d'un contrat d'assurance-vie. Pour faire un don matériel, le plus facile reste la participation à la fameuse collecte au coin de la rue, qui a généralement lieu sur l'ensemble du territoire français. Néanmoins, il est aussi possible d'apporter directement les dons, quels qu'ils soient, directement chez les associations et organismes de bienfaisance.



Faire un don n'implique pas forcément un cadeau


Non, faire un don n'implique pas forcément de donner un cadeau ou une somme d'argent. En effet, faire un don, c'est également donner un peu de sa personne, mais surtout de son temps, pour aider les personnes dans le besoin.


Pour ce faire, il est par exemple possible de faire du bénévolat auprès des centres d'hébergement d'urgence, afin d'accueillir et de servir les repas, de jouer les commerciaux et vendre des produits dont les bénéfices aideront les enfants du monde entier ou éventuellement, servir de pères Noël verts pour le Secours Populaire et récolter des cadeaux pour les enfants dans le besoin.


Et à l'approche des Fêtes, de nombreux centres de services sont à la recherche de bénévoles. Résidences pour personnes âgées, hôpitaux, centres d'accueil pour enfants ou personnes en difficultés, il suffit de faire quelques recherches et de passer quelques coups de téléphone.



Des petites attentions pour rendre les fêtes de fin d'année humanitaires


Outre les dons et le bénévolat, il existe d'autres moyens de rendre ses fêtes de fin d'année plus humanitaire et sans passer par des associations.


En tant que particulier, il est par exemple possible d'acheter des mitaines et des écharpes afin de les distribuer aux sans-abris, de déposer des cadeaux de manière « incognito » devant la porte d'une famille qui passe par des difficultés financières ou d'accueillir par exemple, chez soi, quelqu'un qui à la base devait passer ses fêtes seul. Il peut s'agir d'un collègue ou d'un voisin entre autres.


Pour marquer les fêtes et permettre aux démunis de disposer d'un bon repas, il est également pratique de préparer quelques lunchs bien garnis et de les offrir aux itinérants rencontrés régulièrement dans le quartier.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Icone Facebook
  • Icone Instagram
  • Icone Youtube
  • Icone Pinterest

Le numéro 46 de Grands-Parents Magazine est arrivé !  À partir  de 1€ en dématérialisé !