État grippal : les symptômes, la prévention et les traitements

En 2017, les personnes âgées ont été particulièrement touchées par le virus de la grippe. Cette maladie contagieuse a présenté un seuil épidémique de 175 cas pour 100 000 habitants, cette année. D'après les chiffres recensés par la direction générale de la santé, les seniors de 65 ans et plus représentaient deux tiers des hospitalisations. Afin de préserver votre bien-être, il est primordial de bien connaître cette maladie. Quels sont les symptômes de la grippe ? Quels sont les traitements à suivre ?


La grippe, ses différentes formes et ses symptômes


Appelée également influenza, la grippe affecte en premier lieu les voies respiratoires inférieures et supérieures. Elle peut, cependant, présenter des formes plus graves.


La plus meurtrière de ces formes est la grippe de type A. Au cours des siècles, le virus de type A a été à l'origine de nombreuses pandémies à travers le monde. Contrairement à la grippe de type A, celles de type B et C sont moins sujettes aux mutations.


Le virus de la grippe se propage au travers des microgouttelettes contenues dans l'air ambiant. Celles-ci se répandent dans l'air lorsque l'on éternue ou tousse. Cependant, il existe d'autres facteurs de contamination tels que le contact avec de la salive. Le virus peut être présent sur les mains, sur le visage, sur les selles, mais aussi sur les objets touchés par les malades. Ainsi, il faut limiter au maximum le contact avec ces objets, éviter les poignées de mains ainsi que les baisers. Le froid, contrairement aux idées reçues, n'est pas un facteur d'affaiblissement du système immunitaire. Et pourtant, c'est en hiver que le nombre de cas est le plus élevé. Pourquoi ? L'air sec de l'hiver favorisant la prolifération du virus et le confinement des personnes dans leur maison sont les raisons principales des épidémies.


Il a été constaté que, sur le territoire français, tous les ans, 2,5 millions de personnes sont touchées par le virus de la grippe. Près de la moitié de cette population est âgée de moins de 18 ans.


Au départ, lors de la phase d'invasion, la grippe provoque chez l'individu adulte des douleurs au niveau des muscles, des frissons et une montée de température. Durant la phase d'état grippal, plusieurs symptômes peuvent être observables chez les patients : maux de gorge, sensations de brûlures au niveau du thorax, écoulement nasal, accélération des battements du cœur, sueurs pendant le sommeil, forte fatigue ou encore une toux sèche. Sans traitement, cette maladie contagieuse peut durer jusqu'à deux semaines.


Se protéger du virus de la grippe : prévention et traitements


Bien que la grippe est une maladie généralement bénigne, il est important de mener des actions de prévention et de suivre les traitements adéquats afin de limiter les risques de complication. Par ailleurs, ces complications peuvent provoquer des problèmes respiratoires pouvant engendrer le décès de jeunes enfants, âgés de 6 à 59 mois, de femmes enceintes, de personnes victimes de maladies chroniques ou encore de personnes âgées.


D'après le ministère de la Santé, la vaccination est la solution la plus efficace pour se prémunir du virus de la grippe. Le vaccin est efficace 2 semaines après injection. La formule du vaccin ne présente désormais plus d'adjuvants. Par conséquent, la vaccination ne présente plus de risque pour cette population. Il est important de savoir que le virus de la grippe subit constamment des changements. C'est pourquoi la composition des vaccins est modifiée tous les ans. Les vaccins disposent des souches de virus susceptibles d'être les plus présents lors de la période grippale. Ils ne sont pas destinés à traiter la grippe aviaire ou le rhume.


Outre la vaccination, d'autres gestes simples permettent de limiter les risques de contagion. Pour commencer, il faut se laver les mains le plus souvent possible tout en évitant de se toucher la bouche, le nez ou encore les yeux. En effet, ces zones sont de véritables portes d'entrée du virus de la grippe. Il est vivement conseillé de tousser dans un mouchoir jetable. Dans l'optique d'éviter le risque de contagion des personnes âgées, les aidants familiaux atteints de la maladie doivent s'équiper d'un masque. Si la personne malade vit en EHPAD ou dans une maison de retraite, il est recommandé qu'elle porte un masque chirurgical.


Le manque de sommeil est un facteur pouvant causer l'affaiblissement de l'immunité chez l'individu. Il est indispensable d'avoir au minimum 8 heures de sommeil. Chaque jour, faire des exercices physiques permet de renforcer son immunité. Adopter une alimentation saine est également une bonne solution. Par ailleurs, les vieux remèdes peuvent soulager, comme le bouillon qui aurait des effets bénéfiques chez les personnes touchées par le virus de la grippe. La chaleur se dégageant du bouillon contribuerait à la dissolution du mucus présent dans les voies respiratoires.


Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Icone Facebook
  • Icone Instagram
  • Icone Youtube
  • Icone Pinterest

Le numéro 46 de Grands-Parents Magazine est arrivé !  À partir  de 1€ en dématérialisé !